L’équipe

La Cie Contre Jour

Stéphanie Correia, comédienne et metteur en scène

Après une formation de comédienne avec J. Brassat et des études universitaires en Arts du Spectacle à Paris VIII où elle travaille notamment avec M.Kokosowski, C. Buchvald, JC. Fall et S. Nordey, Stéphanie Correia obtient une Maîtrise en Arts du Spectacle en 1996 où elle met en scène Cap au Pire de S.Beckett.
Intéressée par l’écriture anglo-saxonne, elle part en Angleterre et travaille avec la Cie Theatre West à Bristol (comédienne et assistante à la mise en scène). De retour en France, elle se consacre à la mise en scène tout en continuant à jouer.

De retour en France

C’est au Théâtre d’Ivry d’A. Vitez, qu’elle rencontre E. Chailloux et devient son assistante pendant deux ans. En 2001, elle intègre le Théâtre Irruptionnel dirigé par H. T. de Clermont-Tonnerre, elle participe à la lecture de Gotha au JTN, joue dans Marcel B et rejoint le chantier La Chanson de Roland à la Cité Internationale et au Studio Théâtre de Vitry. Elle va orienter son travail vers l’écriture contemporaine, Chambres de P. Minyana à la médiathèque d’Ivry.

En 2005, elle met en scène Anéantis de Sarah Kane, représentée au festival Archipel 118 à la MC 93. Elle participe en Novembre 2005 au Paris Ouvert organisé par Théâtre Ouvert, où elle propose la mise en espace de Portraits de P. Minyana. Elle a mis en scène Stabat Mater Furiosa de J.P. Siméon au Théâtre la Salle des Fêtes de Nanterre et à la Maison des Métallos.

Des nouveaux spectacles

Dans le cadre d’un D.E.S.S de mise en scène et dramaturgie à Nanterre (2004-2006) qu’elle obtient en 2006, elle a travaillé en tant qu’assistante à la mise en scène avec P. Decouflé sur le chantier intitulé : Le Sombrero (mai et juin 2005) et avec B. Boëglin pour la création Sur La Grande Route d’A. Tchekhov aux ateliers Berthier (de janvier à mars 2006).

En 2012, elle met en scène et adapte Le petit roi des fleurs d’après K. Pacovska, spectacle de marionnettes pour tout petit, joué à la Folie Théâtre, à la Comédie de la Passerelle et en bibliothèque du département 91,92, 93, 94 et 78.

En 2015, Le Petit voleur de Mots d’après l’album jeunesse de Nathalie Minne, spectacle qui continue à tourner dans les bibliothèques et festival.

Dernièrement elle a mis en scène Ode à Médine de Sabine Revillet, tetxe qui a reçu l’aide à la création du CNT.

Actuellement Stéphanie Correia écrit un texte dramatique autour de la danse « Le bal de Bob » Spectacle qui devrait naître en 2019.

Maïté Cotton, comédienne

Maïté Cotton est formée au Conservatoire de Bruxelles où elle a reçu le premier prix avec la plus grande distinction et le prix Bernard de Coster. Au théâtre, elle a joué notamment sous la direction de :
Jean-Marie Villégier : La Colonie de Marivaux, Les Juives de R. Garnier.
Adel Hakim : Les Principes de la Foi de B. Galemeri.
Elisabeth Chailloux : Le Silence de N. Sarraute , Shakespeare extraits.
Raùl Osorio : Le Séducteur de B. Galemiri. Yamina Hachemi: L’Homme Qui Rit de V. Hugo.
Dominique Serron : Traversée Nocturne avec Shakespeare.
Stéphanie Correia : Parcours de Femmes, Le Bal de Bob.
Emile Salimov : Le Procès de Kafka.

Elle a aussi joué : Le Journal d’une Femme de Chambre d’O. Mirbeau, Toinette dans Le Malade Imaginaire de Molière, Le Chemin de Croix de P. Claudel, La Fiancée de l’Eau de T. Ben Jelloun, Zaoum d’après D. Harms, Le Médecin malgré Lui de Molière, Amour d’après Maupassant, Les Jardins de
l’Horreur de D. Call, Femmes Résistantes, Le Grand Méchant Lit création collective, …

Lors de stage, Maïté Cotton a travaillé sous la direction de Olivier Py, Stuart Seide, André Barsacq, Dominique Serron, Mario Gonzales, Elisabeth Chailloux, Magali Leiris, Hector Noguera, Pierre Laroche, Philippe Awat, Adel Hakim…

Elle participe à de nombreuses lectures d’auteurs : Grabinoulor de P. Albert-Birot, Alain Payen, Maupassant, Koltès, Harms, Aragon, Jules Renard, Lars Noren… Ainsi qu’Au Printemps des Poètes.
Intervenante théâtre pour l’Adatec région centre, dans des lycées option théâtre, et à l’AID, auprès de classe de primaire. Maïté Cotton coach aussi pour le cinéma ou la télévision.

Isabelle Woussen, comédienne

Après une formation théâtrale axée sur l’interprétation et l’expression corporelle, aux AMS et au conservatoire d’art dramatique du XIVe à Paris, elle complète tout au long de son parcours sa formation professionnelle auprès d’Elisabeth Chailloux puis de Delphine Eliet. Depuis elle alterne entre différents univers qui parfois se mêlent, du classique au contemporain, des salles obscures à la rue en passant par la pédagogie. Comédienne pour les compagnies « Solo ma non troppo », « A quoi je sers ? », « Graines de Soleil », « Le Chat Perché », elle rejoint le monde de la marionnette dès 1999 et travaille avec les compagnies : Le Théâtre de la Lune, Pierre Santini et Car à Pattes à Amiens.

Puis vient la découverte du clown, nait de la rencontre avec Eric Blouet. Elle participe à la création de « Ces Gens Qui… » un collectif d’acteurs issu de cette rencontre.

Actuellement, avec la compagnie De(s)amorce(s), elle aborde le travail du Théâtre de l’Opprimé et joue dans « Silences Complices ? » théâtre forum sur les violences faites aux femmes dans le milieu du travail. Elle intègre la Compagnie Boublinki avec le projet Clowns à l’hôpital, et intervient en clown dans le service d’oncologie du CHU de Rouen. Elle participe à la création collective Belle Echappée.

Nathalie Hancq, collaboratrice artistique et scénographe

Diplômée d’une école d’architecture (DEFA à l’ancien Couvent des Ricollets), elle a suivi un cursus universitaire à Paris VIII en études théâtrales. Elle a collaboré à la création d’un Espace Sonore – écriture et interprétation – pour une exposition sur le thème de la « 2ème peau » à l’Espace des Arts
de Pavillons sous Bois avec Régis Aubert pour la partie musicale (2006).

En 2007 elle se forme au CFPTS comme régisseuse technique et comme
scénographe à l’INFA en 2007-08. Elle assiste à la mise en scène Michel Fagadau, pour L’Anniversaire d’Harold Pinter (2009), Le Démon d’Hannah d’Antoine Rault (2009) et La lecture d’Ecrits de Ionesco sur le Théâtre pour le Festival de La Correspondance à Grignan (2010).

Pour la compagnie Atipik, elle est Collaboratrice artistique – écriture et mise en scène – sur des spectacles de marionnettes d’ombres pour enfants: Raiponce de Grimm, A Ton Tour qui sera joué au Festival mondial des théâtres de marionnettes à Charleville Mézières (2009), ainsi que La
Collectionneuse de Rêves (2010-2011). Actuellement, elle travaille avec la compagnie Contre Jour.

Emmanuelle Thiébaul, costumière et créatrice de marionnettes

Après des études aux Beaux-Arts de Troyes et à l’école Blot de Reims (spécialisation Peintre en décors), Emmanuelle Thiébault se dirige dans l’art de la marionnette. De 1998 à 2003, elle collabore avec la Cie Atipik en tant que scénographe, plasticienne et créatrice de costumes pour des spectacles destinés au jeune public d’après des livres de littérature de jeunesse.

En 2004, c’est tout naturellement qu’elle décide de parfaire ses connaissances en faisant une formation au GRETA des Arts Appliqués de Bagnolet pour préparer un BT réalisateur de costumes historiques. S’en suivent plusieurs créations notamment avec la Cie l’Art en Gaine dans le cadre d’un compagnonnage avec les anciens élèves de l’Institut International de la Marionnette de Charleville-Mézières, spectacle
« Vanitatum Cabinetum » mise en scène de Cyril Bourgois et également pour Jean-
Louis Heckel, la Cie Trois Six Trente…

Elle participe également à la restauration de costumes historiques pour le film « Marie-Antoinette » de Sofia Coppola. Les années passent…

N’ayant pas dit son dernier mot, elle se lance dans le montage vidéo et répond à nombre de commandes pour des captations/montage destinées à des Compagnies de théâtre comme Le Mat de Hune – spectacle « L’intervention » de Victor Hugo mise en scène de Marion Carroz, la Cie Mascarille – spectacle « Ah ! Muse ! Toi ! » mise en scène de Marie-Silvia Manuel et la Cie Contre jour – spectacle « Le coffret magique » mise en scène de Stéphanie Correia.

Pour découvrir nos derniers, cliquez sur SPECTACLES

Contacter la Cie Contre Jour : ciecontrejour@free.fr

Les commentaires sont fermés.